25 avril 2010

Je fais de l'incontinence émotionnelle

Les Buis... M'aime pas mal!


Comment raconter objectivement une rencontre de coeur?
Personne ne me croit jamais... pourtant, je suis belle et bien tombée amoureuse de ce quartier. 
Oui, l'ancien "Domaine des Buis" souffre. Il est à l'abandon, malade... Certains le panse... condamné. 
Non, je ne veux me résoudre à penser qu'il est moribond.

Il y a aux Buis, cette chose qu'on ne peux pas écrire avec des mots. 
Bien sûr, je pourrais dire, avec beaucoup de sincérité 
que je suis sans cesse touchée par la générosité de ses habitants, de leur histoire,
de leur bienveillance, de l'amour pour leur quartier... 
cet amour de la terre, des racines, des racines que chacun a planté en arrivant. 
Les buis, c'est l’histoire de Peugeot. 
Tous viennent d'ailleurs, de France, d'Algérie, d'Italie, du Portugal, de Yougoslavie, du Maroc et aussi de Turquie.
La ville moderne, la ville nouvelle, la cité idéale.

Ici, on parle en “bloc”.
On dit  le bloc de la boucherie, le bloc de la pendule, le Z, le bloc des turcs, les blocs bleus, la tour.
Il y a le bas, le centre, les pavillons... il y a plusieurs quartiers dans un même.
Chacun mobilise le pied de son immeuble. 
C'est cosmopolite, vivant, multi-culturel.
C'est ensemble... c'est le partage, c'est l'échange du terrain de "je".

Malheureusement, les colosses ont les pieds d'argile depuis plus de 20 ans.
Des bâtiments démolis, rasés, amputés, écrêtés, rabotés, pour un nouveau rêve de quartier.
Et la presse... la violence urbaine, l'insécurité, les "quartiers", les ZUS,  Zones Urbaines Sensibles
ce sont les maux qui divisent, qui rejettent, qui discriminent!
Plus les Hommes sont divisés, moins ils sont dangereux pour la société, 
Je rêve d'un espace où les habitants reprennent leurs droits de citoyens, ENSEMBLE,
avec chacune de nos différences, nos failles sont nos forces.

Le renouvellement urbain, les aménagements, les démolitions,
ne remplaceront jamais l'union, la cohésion. 
Je ne suis pas "black", je ne suis pas "blanche", je ne suis pas "beur", je suis citoyenne du monde! 

 

Posté par Helene Sanier à 19:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Je fais de l'incontinence émotionnelle

    Salut hélène, un peu de niouzes en passant, j'aimerais bien avoir de tes nouvelles après tout ce temps loin du KTK... kesstufais ? Kesstudeviens ? de brèves réponses ici, j'vais explorer !!

    J'tembrasse !!

    Violette

    Posté par vio*vio, 16 mai 2010 à 20:40 | | Répondre
  • merci

    salut helene
    merci merci de m avoir ouvert les yeux car j devenait un bureaucrate un gestionnaire
    tu mas fait rappeler qui j etait est d ou je venait
    faire un retour au passee ma fait remonter des souvenir qui etait enfouie en mois je bosse pour le bien des buis est de ses habitant
    merci encore pour le travail que tu as fait car toi aussi tu a marquer le quartier de ton empreinte

    Posté par pif, 15 janvier 2011 à 08:42 | | Répondre
Nouveau commentaire